Bref historique

La langue des signes existe depuis les premières civilisations, depuis que les sourds ont pu se rencontrer et élaborer une langue partagée. Des témoignages apparaissent dès l’Antiquité, comme parmi les Hittites où, au deuxième millénaire, les sourds avaient des tâches spécifi­ques à la cour du roi.

Platon note : « Si nous n’avions point de voix ni de langue et que nous voulussions nous montrer les choses les uns aux autres, n’essaierions-nous pas, comme le font en effet les muets, de les indiquer avec les mains, la tête et le reste du corps ? » (Cratyle, 422d)

Quintus Pedius était un peintre sourd de la Rome antique.

Jean Chrysostome et Jérôme (IVe-Ve siècle) affirment que les sourds sont dotés de raison et qu’on peut communiquer avec eux par signes gestuels.

Augustin (IVe-Ve siècle) parle d’une famille sourde très respectée de la bourgeoisie milanaise. Il affirme que leurs gestes forment les mots d’une langue.

Pour Léonard de Vinci, « Ceux-là seraient bien enseignés qui imiteraient des sourds qui parlent avec le mouvement des mains et des yeux et des sourcils et de toute leur personne dans leur volonté d’exprimer le concept de leur âme. » (Traité de la peinture, ch. XIV)

« Nos muets disputent, argumentent et content des histoires par signes. J’en ai vus de si souples et formés à cela qu’à la vérité, il ne leur manque rien à la perfection de se savoir faire entendre. » (Montaigne, Essais, L. II, ch. XII).

Pierre Desloges est le premier sourd à écrire un livre, en 1779, Observations d’un sourd-muet, pour défendre les sourds et la langue des signes.

Étienne de Fay (1670-1750), dit « le vieux sourd d’Amiens », était professeur, architecte et dessinateur. Il a enseigné à des enfants sourds dans l’Abbaye Saint-Jean.

L’abbé de l’épée (1712-1789) a créé la première école pour enfants sourds à Paris. Il a formé de nombreux sourds, ainsi que des professeurs qui, à leur tour, ont créé des écoles en France, en Europe et aux Etats-Unis.

Le XIXème siècle a été un « âge d’or » pour la communauté sourde française avec, notamment, Jean Massieu, professeur et directeur, Laurent Clerc, parti aux Etats-Unis fonder la première école américaine, Ferdinand Berthier, professeur et auteur, premier sourd décoré de la Légion d’honneur, et des artistes comme les peintres René Princeteau, Frédéric Peyson, Léopold Loustau, ou les sculpteurs Claude-André Deseine, Paul-François Choppin, Félix Martin.

De 1880 à 1975, la langue des signes est interdite dans l’éducation des jeunes sourds : sous l’influence du milieu médical et du modèle de « l’homme normal », ils doivent apprendre à oraliser et à lire sur les lèvres.

A partir des années 1975, les sourds se battent pour la reconnaissance de la langue des signes. La loi du 11 février 2005 énonce : « La langue des signes française est reconnue comme une langue à part entière. »

(voir les vidéos en LSF sur l’histoire : https://signes.education/histoire/)

Bibliographie

Emmanuelle Laborit, Le cri de la mouette, Robert Laffont, Paris, 1994.

Armand Pelletier et Yves Delaporte, Moi, Armand, né sourd et muet, Collection Terre Humaine, Plon, 2002.

Joël Chalude, Je suis né deux fois, Fragments d’identité, Autres temps, 2002.

Guy Jouannet, L’écran sourd, Coédition CTNERHI-INJS, 1999

Yves Delaporte, Les sourds, c’est comme ça. Ethnologie de la surdi-mutité, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2002.

Jean Grémion, La planète des sourds, Messinger, Paris, 1990.

Harlan Lane, Quand l’esprit entend, Odile Jacob, Paris 1991

Oliver Sacks, Des yeux pour entendre, Seuil, Paris, 1990

Yann Cantin, Les Sourds-Muets de la Belle Epoque, une communauté en mutation, Thèse de doctorat, Ecole des hautes études en sciences sociales, Paris, 2014, https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01116965/document

André Minguy, Le réveil sourd en France, L’Harmattan, 2009

Thomas K. Holcomb, Introduction à la culture sourde, Erès, 2016

Patrice Gicquel, Domas, Le monde incroyable des sourds, L’Harmattan, 2005

Bernard Mottez, Les sourds existent-ils ? L’Harmattan, 2006

Surdités, langues, cultures, identités : recherches et pratiques, La nouvelle revue de l’adaptation et de la scolarisation, n°64, Andrea Benvenuto et Didier Séguillon (dir.), 2013

Fabrice Bertin, Les sourds, une minorité invisible, Autrement, 2010

Maryse Bezagu-Deluy, L’Abbé de l’Epée, instituteur gratuit des sourds-muets 1712-1789, Seghers, 1990

André Meynard, Quand les mains prennent la parole, Erès, 2002

Sylvain Kerbouc’h, Le mouvement sourd, 1970-2006 : de la langue des signes française à la reconnaissance sociale L’Harmattan, 2012

Brigitte Garcia et Florence Encrevé, « La Langue des signes Française (LSF) », in Histoire sociale des Langues de France (Georg Kremnitz dir.), Presses Universitaires de Rennes, 2013, pp. 619-629

Florence Encrevé, Les sourds dans la société française au XIXe siècle, Créaphis éditions, 2013

Jean Dagron, Les silencieux, Editions Presse Pluriel, 2008

Pierre Guitteny, Entre sourds et entendants, Editions Monica Companys, 2009

Alexandre Bernard, Florence Encrevé, Francis Jeggli, L’interprétation en langue des signes : Français/Langue des signes française, Presses Universitaires de France, 2007

Patrice Gicquel, Il était une fois les sourds français, Éditions Books on Demand, 2011

Bandes dessinées

Bénédicte Gourdon, Roger Rodriguez, Collection Signes (10 tomes), Editions Thierry Magnier

Osamu Yamamoto, L’orchestre des doigts, Milan, 2006

Éric Liberge, Aux heures impaires, Futuropolis , 2008

Sandrine Allier-Guepin, Je suis sourde, mais c’est pas contagieux !, Editions du Fox, 2010

Éric Corbeyran (Collectif), Paroles de sourds, Delcourt, 2005

Yves Lapalu, Léo, l’enfant sourd (trois tomes), Éditions du Fox, Les Essarts-le-Roi, 1998.

Yann Cantin et Dano, Les témoins silencieux, Monica Companys, 2012

Yoshitoki Oima, A Silent Voice, Ki-oon, 2015

Tito, Regarde-moi, Casterman, 1998

Domas, Enquête à quatre mains, Partition pour un sourd, Editions du Verseau (Visucom), 1998, 1999

Pat Mallet

Là bas y‘a des sourds

Tant qu’il y a des sourds

Les durs d’oreilles à travers l’histoire

Éditions du Fox, Les Essarts-le-Roi, 2003, 2005, 2009

Marc Renard et Yves Lapalu, Sourd, cent blagues (trois tomes), Éditions du Fox, Les Essarts-le-Roi, 1998-2011

Bénédicte Gourdon, Malika Fouchier & Le Gohan, Des mots dans les mains, Delcourt , 2007

Comments are closed.