32241 : Interprète en langage des signes

Définition de l’emploi/métier

Transpose un texte ou un discours, d’une langue étrangère de départ dans une langue d’arrivée (en général sa langue maternelle), sur le mode écrit (traduction) ou sur le mode oral (interprétariat ou interprétation). Met en oeuvre sa maîtrise des langues utilisées, sa connaissance approfondie des cultures, des techniques de traduction écrite ou orale, et des savoirs spécifiques concernant les différents domaines d’intervention choisis.

Conditions générales d’exercice de l’emploi/métier

L’emploi/métier s’exerce de façon différente selon que la traduction est écrite ou orale. La traduction écrite est un exercice solitaire où le traducteur doit remettre son travail dans des délais négociés et fixés à l’avance, sous forme de pages dactylographiées ou imprimées ou de disquettes. La traduction orale : interprétariat ou interprétation (le terme d’interprétation est réservé aux conférences) peut être effectuée par une ou plusieurs personnes, sur les lieux de la prestation. Les horaires peuvent être irréguliers. Les traducteurs et les interprètes doivent respecter la confidentialité des informations reçues. Ils peuvent avoir à se déplacer en France ou à l’étranger. Les conditions de travail de l’interprète de conférences sont très spécifiques (durée d’intervention, travail en équipe, en cabinet…).

Formation et expérience

Cet emploi/métier est accessible à partir de formations spécialisées ouvertes aux titulaires d’un DEUG, d’un DUT ou d’une licence. L’accès direct à l’emploi/métier est possible à partir d’un diplôme de langues ou de solides références attestant la bonne connaissance d’une langue. La traduction écrite ou orale pour une autorité administrative ou judiciaire exige des conditions spécifiques d’exercice (serment ou agrément). Pour l’interprétation, l’accès à l’emploi/métier nécessite une formation spécifique et un “parrainage” par d’autres interprètes de conférences.

Compétences techniques de base

- Comprendre, analyser, restaurer et restituer avec fidélité et style un texte ou un discours d’une langue à une autre.
- Rechercher la documentation nécessaire à la compréhension du sujet, texte ou discours traduit.
- Créer et entretenir un réseau de spécialistes et techniciens ou d’organismes spécialisés susceptibles de fournir les renseignements nécessaires à la traduction ou à l’interprétation.
- Gérer les problèmes de commandes des clients et de remise des productions en respectant les délais impartis.

Compétences associées

- Maîtriser une spécialité technique, par exemple : politique, droit, économie, sciences, techniques…

Capacités liées à l’emploi

L’emploi/métier requiert d’être capable de :
- S’exprimer de façon claire, précise et rigoureuse, afin de restituer toutes les nuances du texte ou du discours d’origine.
- S’adapter rapidement à des sujets, styles, situations ou publics différents.
- Persévérer dans les recherches documentaires pour trouver une solution de traduction.
- Exercer sa curiosité pour approfondir la connaissance d’une langue, d’une culture, d’une civilisation.

Activités spécifiques

Activités exercées :
- Traduction littéraire.
- Traduction technique.
- Traduction assistée par ordinateur (TAO).
- Traduction simultanée.
- Traduction en relais.
- Traduction consécutive.

Domaines d’application :
- Arts, littérature.
- BTP, urbanisme.
- Chimie, pétrole.
- Droit, finance, politique.
- Economie, emploi.
- Géographie, histoire, biographie.
- Informatique (manuels, programmes…).
- Electronique, électrotechnique.
- mécanique.
- Psychologie, sociologie.
- Religion, philosophie.
- Sports.
- Autres.

Langues maternelles
- Allemand.
- Anglais.
- Arabe.
- Chinois.
- Coréen.
- Danois.
- Espagnol.
- Français.

Lieu d’exercice de l’activité

- A domicile.
- Employeur.
- lieu de la prestation.

Conditions de travail

- Horaires irréguliers.
- Déplacements.
- Déplacements à l’étranger.
- télétravail.